Artisanat pour tous

INDEXCONVERSIONSAIDEABREVIATIONSEMAIL

Répertoire des dentelles

Page 1 liste des dentelles page suivante

image
1 2 3 4 5



#1 - Aiguille, dentelle à l'

La technique de base pour toutes les dentelles à l'aiguille est la même. Le dessin est d'abord fait sur une pièce de lin et celle-ci est mise sur un tissu de soutien. Des fils de support sont tendu sur les lignes du dessin, traversant les deux épaisseurs de tissu. Le motif est ensuite rempli de rangées de points de feston et à chaque fin de rang, le fil est passé sur le fil de soutien. Des motifs séparés sont joints avec des barrettes ou un filet de points de feston. Souvent, un cordonnet de points de feston entoure la dentelle et ce cordon peut aussi être décoré de picots. Une fois la dentelle terminée, les fils de soutien sont coupés.




#2 - Anvers, dentelle d'

Le motif de cette dentelle aux fuseaux Belge fut développé au 17e siècle mais celui-ci changea considérablement aux 18e et 19e siècle. Il a été fortement influencé par le style baroque des pots et des urnes de fleurs. Le motif le mieux connu est le vase à deux anses débordant de fleurs (surtout des tulipes ou des lis à longues tiges). Le terme "Potten Kant" signifie "dentelle du pot". C'était une dentelle sans grande classe, en continu, avec un cordon non filé de taille variable. Le filet de fond était surtout le Point de Paris, mais aussi le cinq-trous. Cette dentelle, qui faisait fi de toutes les modes, car elle était utilisée par la classe moyenne qui ne pouvait se permettre le luxe de changer ses dentelles très souvent, devint avec le temps une tradition Belge, surtout qu'elle a du corps et elle est très durable.




#3 - Application d'Angleterre

Le patron de cette dentelle est fait aux fuseaux et appliqué par la suite à un filet tout fait. Contrairement aux dentelles faites entièrement sur fuseaux, celle-ci n'est pas réversible car elle est posée sur le filet plutôt que d'en faire partie. Les points d'attaches (point d'esprit) ne sont qu'enfilés sur les deux épaisseurs, comme sur la broderie sur tulle ou sur filet. C'était un susbtitut économique à la dentelle aux fuseaux à la fin du 19e siècle.




#4 - Appliqué Carrickmacross

Dentelle irlandaise du 19e siècle qui combine des pièces faites aux fuseaux sur un fond fait à la machine. Les motifs aux fuseaux sont soulignés par un cordon cousu à la machine à coudre, de petits espaces sont entièrement coupés pour être ensuite remplis à l'aiguille. Ainsi toutes les techniques se rejoignent dans la même pièce : le travail à l'aiguille, aux fuseaux et à la machine.




#5 - Argençon, dentelle d' Dentelle à l'aiguille originaire de la ville d'Argençon, en France et qui fut très à la mode du début au milieu du 18e siècle. Reconnaissable à son fond en filet d'hexagones couvert de points de grébiche, cette dentelle est similaire au "Point d'Alençon" et, elle aussi, au départ était appelée "Point de France". Les motifs sont plus grands et plus audacieux que l'Alençon et de nos jours, elle est surtout faite à la machine.



Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics