Artisanat

INDEXCONVERSIONSAIDEABREVIATIONSEMAIL

Répertoire des dentelles

page précédente
Page 6
liste des dentelles
page suivante



image

Hollandaise, dentelle

Cette dentelle à l'aiguille n'est plus tellement fabriquée de nos jours et les exemples qui nous sont parvenus proviennent du 17e siècle. Elle a l'air assez épaisse et solide mais pas grossière ni rigide. Elle était faite de fils de lin très fins, filés très épais et travaillée en motifs très rapprochés. Le dessin traditionnel semble être des bouquets ronds et compacts de fleurs, sans tiges, ni feuilles.




image

Hongroise, dentelle

Cette dentelle est créée à partir d'un ruban fait aux fuseaux et de double brides picotées. C'est une dentelle symmétrique, robuste mais de bonne qualité.




image

Honiton, dentelle

La dentelle Honiton est l'une des nombreuses variétés de dentelle aux fuseaux produites commercialement au cours des derniers siècles, une dentelle qui est devenu mondialement célèbre pour la complexité de ses motifs. La Honiton a été réalisée dans le comté du Devon en Angleterre depuis la fin du 16ème siècle et a été achetée et portée par les gens les plus riches du monde.

Cette dentelle prend son nom de la ville de Honiton où la majorité de cette dentelle a été faite dans le passé. Elle est maintenant devenue un nom générique pour la technique impliquée dans la fabrication de ce type de dentelle et ne doit pas nécessairement être faite dans la ville de Honiton.

La Reine Victoria a relancé l'industrie de la dentelle de Honiton qui déclinait au 19ème siècle, en commandant beaucoup de dentelle cérémoniale y compris celle utilisée pour sa robe de mariée. De nombreux membres de sa famille ont utilisé la dentelle Honiton en grande quantité et depuis lors, la famille royale a utilisé la Honiton pour tous les baptêmes royaux, et lors d'occasions spéciales.

Cette dentelle n'est pas faite commercialement, l'industrie étant morte dans la première partie du 20ième siècle. Les seules personnes qui font encore de la dentelle Honiton le font pour leur propre plaisir.

Cette dentelle est traditionnellement faite avec des fils très fins, sur lin puis sur coton, et se compare aux dentelles flamandes autant pour le style que pour la forme des motifs. C'est une dentelle à motifs séparés et les pièces sont assemblées par coutures. Les motifs sont surtout des roses, des papillons et des chardons, avec des points de remplissage différents; il n'y a pas de bordure en cordonnet mais on y retrouve le roulement des feuilles et la couronne soyeuse des broderies de Bruxelles (Point d'Angleterre). Comme pour certaines dentelles Irlandaises, les motifs étaient travaillés par des personnes différentes, ce qui permettait une exécution plus rapide des châles, collets, etc.




image

Idrijan, dentelle aux fuseaux

Cette dentelle provient d'une ville de Slovénie appelée Idrija. Elle a vut le jour vers 1870 et était faite à partir de sept paires de fuseaux. Elle ressemble beaucoup à la dentelle de Milan. La dentelle Idrijan est maintenant enregistrée comme marque commerciale et de grands efforts ont été entrepris pour préserver cet héritage national.




image

Irlande, dentelle d' / Dentelle irlandaise

Cette dentelle se travaille avec du fil très fin et un crochet minuscule. Les motifs sont faits séparément puis ajoutés à un fond en filet. D'origine française et Vénitienne, elle a été adaptée en Irlande dès le 16e siècle et pendant la grande famine, elle devint un moyen de subsistance très apprécié des familles. Certaines femmes ayant plus d'habileté pour un motif en particulier, elles se spécialisaient ainsi, et les motifs étaient ensuite réunis, feuilles, fleurs, etc. La dentelle Limerick est la plus connue, la Youghal (ou Yougal) la plus rare, et la Carrickmacross la plus ancienne.




image

Kenmare, dentelle

Cette dentelle à l'aiguille Irlandaise est faite sur un tissu de fond, habituellement vert car plus aisé sur les yeux et plus contrastant avec les fils. Les premiers éléments à être mis en place sont les contours des motifs, en cordonnet. Les motifs sont ensuite remplis et soutenus par ces cordonnets. Les points de remplissage sont des points ornementaux tirés d'anciennes dentelles à l'aiguille françaises et vénitiennes, bien que certains points soient strictement d'origine locale. Une fois la dentelle complétée, le tissu de fond est retiré.




image

La Perrière, filet de

Il s'agit de mailles carrées, nouées aux angles et moulées sur des formes en bois, en ivoire ou en acier. Le fil est embobiné autour d'une navette (ou aiguille à filocher). Le décor du filet se fait en remplissant certaines mailles en fonction d'une grille préalablement dessinée. Également La Perrière s'est fait aussi connaitre par le filet brodé de perles, bordé de galon et de pampilles.




image

Lille, dentelle de

Créée à la fin du 18e siècle, elle devint de plus en plus légère et gracieuse, permettant ainsi son utilisation sur des vêtement froncés. Cette dentelle aux fuseaux a été faite autant en Scandinavie qu'en France et partout ailleurs en Europe, la Belgique en produisant une très grande quantité. Elle est bâtie sur un fond simple réseau.




image

Limerick, dentelle

Cette dentelle d'origine Irlandaise est l'une de leurs plus célèbres. C'est une dentelle à l'aiguille et au crochet faite sur tambour. Les points utilisés sont le point satin, le point de chaînette et une variété de points tirés.




image

Luxeuil, dentelle de

Variante de la dentelle Renaissance. Un lacet de lin ou de coton, tissé à la machine, est fixé sur un patron de toile cirée sur lequel un dessin est déjà tracé. Puis, il suffit de réaliser des brides entre les lacets, c'est-à-dire des raccords à l'aiguille constituant le remplissage. Cette dentelle est appelée "mi-main" parce que le lacet qui la constitue est mécanique et l'assemblage est fait à la main.



Conditions d'utilisation




Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous". Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.

This is a personal site created in 1998, with monthly updates ever since. It has not be "upgraded", so, there is no interactive page, no "likes", no videos or even animations, no comments box either. So, if you want to communicate with me, please email me at the address at top of page.





Web Analytics