Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Teinture par noeuds

La teinture par noeuds est un artisanat ancestral originaire de Chine, qui s'est répandu dans de nombreux pays par la route de la soie. Au Moyen-Âge, les Japonais de sang noble s'habillaient de soieries teintes par noeuds et l'artisanat devint en Inde et en Indonésie une technique de décoration extrèmement raffinée. On a retrouvé des exemples de teinture par noeuds en Amérique pré-colombienne et la technique est actuellement très populaire en Afrique ou s'est créé un style particulièrement audacieux de magnifiques motifs très colorés, souvent à base de teinture d'indigo.

La technique de teinture par noeud consiste à nouer, plier, attacher, ou tordre l'étoffe pour en préserver certaines parties de la teinture. Les motifs ainsi créés diffèrent totalement de l'impression sur tissu ou du batik.

Les noeuds

image

1 2 3 4 5



Avant de nouer l'étoffe, lavez-la pour ôter tout apprêt éventuel qui l'empêcherait d'absorber la teinture. Laisser sécher et repasser pour enlever les plis.

#1 - Le noeud est le lien le plus simple. Il peut être fait au centre de l'étoffe ou aux coins. Pour un effet régulier, laissez un même écart entre les noeuds.

#2 - Les pinces à linge donnent un effet intéressant. Pour un motif répété. pliez d'abord l'étoffe en accordéon. Espacez les plis et les pinces de façon régulière pour un effet symétrique.

#3 - La ficelle empêche plus ou moins la teinture de pénétrer l'étoffe. Une ficelle de nylon empêchera complètement l'absorption de teinture à l'eau froide. La ficelle à pêche, le cordon en plastique, la corde et le fil de lin sont tous efficaces.

#4 - Des noeuds en spirales faits sur une étoffe plissée avec un cordonnet de coton donnent un dégradé de couleurs car les parties intérieures reçoivent peu ou pas de teinture et les couches extérieures peuvent absorber à travers le cordonnet.

#5 - Pour ces cercles en toile d'araignée, prenez le centre de l'étoffe avec une aiguille, laissez l'étoffe retomber en plis réguliers; liez le centre, renversez-le puis juste sous le premier faites de nouveau un gros noeud.

Tout ce qui peut lier peut servir: élastiques, fil de fer, ruban adhésif, cure-pipes, etc. Utilisez n'importe quel objet capable de bien reserrer l'étoffe et qui ne risque pas de s'abîmer dans le bain de teinture (fil qu rouille, ruban qui se détache à la moindre humidité, etc.). Étudiez soigneusement les types de noeuds convenant le mieux au type de tissu: combinez les tissus fins aux fils fins et aux liens étroitement reserrés, les étoffes au tissage lâche aux grands motifs noués avec des pinces à linge ou de la grosse corde, etc.

Teinture

Un fois les noeuds bien fixés, mouillez l'étoffe complètement puis plongez-la dans le bain de teinture pendant la durée indiquée sur le mode d'emploi. Quand la teinture a pris, retirez l'étoffe et rincez-la abondamment sans ôter les liens. Si la teinture s'est faite à l'eau chaude, il est préférable, avant d'ôter les liens, de bien laver l'étoffe pour enlever tout excès de teinture et de la laisser sécher complètement pour éviter que la teinture ne déborde d'une section à l'autre. retirez les liens en glissant la pointe des ciseaux sous l'extrémité et non le milieu du lien, pour éviter de couper le tissu par erreur.

Teinture multicolore sur tissu blanc

Vous pouvez faire plus d'une teinture pour une seule étoffe, pour créer des dégradés ou pour teindre des motifs en couleurs différentes. La deuxième couleur peut être appliquée avant ou après avoir ôté les permiers noeuds. Sur un tissu blanc, si vous ajoutez des noeuds sans avoir ôté les premiers, ces derniers seront blancs, ceux de la deuxième série de la couleur de la première teinture et l'étoffe sera de la couleur de la deuxième teinture ou d'un mélange des deux.

Exemple #1: Tissu blanc - première teinture bleu clair - deuxième teinture bleu foncé.
Le résultat sera des motifs blancs et bleu clair suivant l'ordre de pose des noeuds, sur un fond bleu foncé.

Exemple #2: Tissu blanc - première teinture bleu clair - deuxième teinture jaune.
Le résultat sera des motifs blancs et bleu clair suivant l'ordre de pose des noeuds, sur un fond vert (car bleu et jaune donne du vert les couleurs s'additionnant en elles).

Quelque soit la quantité de bains de teinture employés, il faut toujours rincer abondamment le tissu entre chaque bain de trempage, et si des noeuds doivent être défaits, il faut d'abord laisser bien sécher l'étoffe.


NOTE:

Les exemples proposés sur ma page sont uniquement pour du tissu blanc, neuf et décati, pour une teinture en immersion complète. Je ne couvre pas les teintures en immersion partielles, ni celles sur tissus colorés, usés ou tachés. Tout comme les teinturiers professionnels donnent rarement de garantie quant au résultat final sur tissu usagé, je ne peux pas le faire non plus. Il est possible que des taches, des plis d'entreposage ou des traces d'usure soient encore apparents ou encore plus soulignés par une teinture.








Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics