Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Teinture des tissus

Contrairement à la peinture, la teinture est absorbée par l'étoffe et se mélange à sa couleur initiale, au lieu de la recouvrir. Ainsi, en peignant plusieurs couches de jaune sur un mur bleu, le mur deviendra jaune tandis qu'un rideau bleu plongé dans un bain de teinture jaune deviendra vert, par combinaison du bleu et du jaune.

La teinture domestique se fait à l'eau chaude ou à l'eau froide. La laine (sauf l'angora, le cachemire et le mohair), le coton, le lin, la rayonne et la soie se teignent indifféremment à l'eau chaude ou à l'eau froide. Le nylon, les acétates, les polyesters non mélangés et le Lycra n'acceptent que l'eau froide, d'une teinte plus claire que la couleur choisie. L'acrylique, la fibre de verre, les mélanges de polyester et tous les synthétiques traités pour être infroissables, indéplissables, ininflammables ou anti-poussière ne se teignent pas du tout, car ils sont imperméables à la teinture domestique. De même, les maillots de bain qui iront à la piscine ne se teignent pas, car aucune teinture non-industrielle ne résiste au chlore.

Eau chaude

La teinture risque de détériorer une étoffe plongée dans un bain d'une température supérieure à celle recommandée pour son lavage (vérifier les étiquettes d'entretien) et les teintures à l'eau chaude nécessitent de macérer l'étoffe dans un bain bouillant (82° à 93° C ou 180° à 200° F).

Tout sachet ou bouteille de teinture possède un mode d'emploi et précise à quel poids de tissu il correspond.

  • Commencez par peser le tissu sec, pour connaître la quantité de teinture nécessaire.
  • Lavez les tissus neufs de 2 à 3 fois pour enlever tout apprêt.
  • Mouillez entièrement l'étoffe avant de la plonger dans le bain bouillant, contenant déjà la teinture.
  • Une teinture prend au moins 20 minutes, même si l'étoffe semble avoir pris la teinte voulue bien avant (un tissu mouillé est toujours plus foncé qu'un tissu sec).
  • Quand le colorant est bien fixé, retirez l'étoffe et rincez-la à grande eau jusqu'à ce que celle-ci soit claire.
  • Essorez en tordant légèrement.
  • Faites sécher à l'ombre, loin de toute source de chaleur. Pour la laine, laissez refroidir complètement avant de la rincer.

De toutes les teintures en vente dans le commerce, la teinture à l'eau chaude est la moins garantie grand teint. Vous devrez laver séparément les articles teints, et couleur par couleur. Au bout d'un certain temps, certains articles demanderont une nouvelle teinture pour raviver leurs tons. Par contre, les étoffes teintent à l'eau chaude peuvent être décolorées par la suite, ce qui n'est pas le cas pour les tissus teints à l'eau froide.

 

Eau froide

Garanties grand teints, les teintures à l'eau froide sont idéales pour les étoffes subissant de fréquents lavages, à condition qu'ils soient en fibres naturelles (coton, lin, laine et soie) ou en rayonne. Utilisez l'évier pour les petits articles, la baignoire pour les plus grands. Pour les tentures, les courtepointes et tous les articles lourds, prévoyez que leur poids doublera un fois mouillés et qu'il vous sera difficile de les tordre. Des gants de caoutchouc (gants à vaisselle) sont conseillés, car la teinture tache le pourtour des ongles.

  • Une fois la teinture dissoute dans l'eau, diluez dans un peu d'eau chaude la dose de sel indiquée (qui permet à l'étoffe d'absorber le colorant) et le bicarbonate de soude si nécessaire (qui fixe le colorant).
  • Immergez l'étoffe entièrement et laissez macérer pendant une heure.
  • Pour la laine, remplacez le sel et le bicarbonate de soude par du vinaigre et teignez à l'eau chaude.
  • Au bout d'une heure, retirez l'étoffe et rincez-la.
  • Lavez-la à l'eau bouillante additionnée de lessive.
  • Rincez de nouveau jusqu'à ce que l'eau reste claire.



Fibres mélangées / synthétiques

Les fibres mélangées donnent des résultats différents selon le pourcentage de chaque fibre. Les fibres naturelles ont plus de chance de se teindre et de donner des résultats stables. Les fibres synthétiques peuvent aller de la teinture facile à pas de possibilité de teinture du tout. En voici quelques exemples :
  • Mélange laine/coton : Les deux se teignent facilement s'ils sont séparés. Lorsqu'on trouve les deux fibres ensemble, le coton se teignera en premier car il "boit" toute la teinture. Cela se fera dans un bain non acide et à température basse, puis la laine sera teinte ensuite dans un bain acide à température élevée.

  • Mélanges avec spandex (connu sous le nom de Lycra):
    • Les mélanges coton/spandex se teignent avec les teintures pour coton à l'eau froide;
    • les mélanges polyester/spandex ne se teignent pas car le polyester demande un bain de teinture bouillant pendant un certain temps alors que le spandex craint la chaleur;
    • les mélanges nylon/spandex demandent l'eau la plus chaude que le spandex peut accepter, pas plus de 105°F, mais le vêtement devra être toujours lavé seul à cause des risques qu'il déteigne par la suite.

  • Il est possible de teindre le polyester lavable à l'eau, mais il requiert une solution chimique qui rend le bain de teinture plus chaud que le degré d'ébullition de l'eau; l'eau bout à 100° C, la teinture demande 130° C. Vous devez aussi avoir la possibilité de mesurer le taux d'acidité (pH) et de garder le bain de teinture pressurisé à une température précise et élevée et ce, pendant une longue période. Cette teinture peut aussi servir pour le nylon, l'acétate et la rayonne. Les fibres acryliques ne donnent que des teintes pastelles, aucune couleur foncée. Évidemment, ceci implique que le polyester lavable à l'eau se teint uniquement par des professionnels qui ont cet équipement.

Supports ne se teignant pas :

  • Le mohair, l'angora, le cachemire, le lambswool;
  • Les jerseys fragiles et les vêtements comportant un mélange de laine et d'acrylique ou de polyester;
  • Les tissus en 100 % polyester, 100 % acrylique, 100 % acétate, les chlorofibres;
  • Les tissus à "nettoyage à sec" quelles que soient leurs pourcentages en fibres naturelles ou synthétiques
  • Les tissus traités "Scotchgard";
  • Les tissus imperméabilisés et les tissus matelassés;
  • Les vêtements de ski ainsi que les vêtements en Gore-Tex® ou en microfibres;
  • Les pulls polaires, les vêtements comportant plus de 5 % d'élasthanne (car risque de rétrécissement ou de froissé irréversible de la fibre)

Et tout vêtement composé des fibres et tissus suivants:

  • Acétate (Rhodia®, Albène)
  • Triacétate (Rhonel, Tricel)
  • Certains polyesters tels que Tergal®, Dacron, Diolen, Trevira, Térital, Térilène...
  • Acryliques (Crylor, Léacryl, Orlon, Courtelle®, Dralon®...)
  • Chlorofibres (Rhovyl, thermolactyl, Thermovyl, Gore-Tex®...)
  • Polypropylène (teint en usine à l'état liquide, il ne se teint pas par la suite)

Les marques commerciales ® appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Les coutures en fil polyester ou en polyamide ne se teignent pas et gardent leur couleur initiale.

Teintures spéciales

La teinture en dégradé

Cette technique permet de décorer les étoffes d'une façon très particulière. Dans les années 70, elle servait autant pour les robes évasées, les jupes circulaires, les foulards, les T-shirts. Elle est moins visible, maintenant que la mode a changée, mais cette méthode est encore l'idéale pour obtenir des vêtements d'ange ou de fée, faire un fond pour une broderie sur tissu peint ou redonner vie à une écharpe.

Lavez le vêtement et plongez-le dans le bain de teinture.

Retirez-le presque immédiatement du bain en agissant par étapes : retirez un peu du tissu à chaque fois en laissant en dernier lieu une petite quantité qui restera dans le bain de teinture qui trempera la durée normale de la teinture. Cette technique prend plus de temps avec les teintures à l'eau froide, mais celles-ci ont l'avantage d'être grand teint.

Pour un vêtement (qu'il soit de taille poupée ou le vôtre), choisissez tout d'abord de quel côté sera le plus foncé de la teinture (vers le haut du vêtement ou vers le bas). Au trempage, retirez le côté qui devra rester le plus pâle.

Pour une écharpe, une ceinture, ou tout autre objet qui doit avoir la même teinte aux deux extrémités et une partie plus claire au centre, pliez tout d'abord la piêce en deux et faites-y une marque. Plongez-la dans le bain de teinture puis retirez petit à petit le morceau en le tenant par le milieu, à raison de 15 minutes, enfin laissez tremper les deux extrémités de l'article dans la teinture pendant une heure entière.

Lavez l'article après la teinture, qu'elle soit faite d'une façon ou de l'autre.

La teinture peinte

Les teintures en gel peuvent être appliquées au pinceau comme de la peinture. C'est quand même une teinture car la couleur ajoutée se mariera à celle existante sans la cacher.

Si c'est possible, lavez tout d'abord le vêtement. Laissez sécher puis étalez-le sur une surface de travail recouverte de vieilles étoffes ou d'un pellicule plastique.

Tracez votre motif au crayon de tailleur. Glissez un morceau de carton protecteur entre les épaisseurs de vêtement pour ne peindre qu'un côté à la fois. Dans le cas d'un tissu avant couture, dépliez entièrement. Épinglez à un carton si le morceau est petit et risquait de bouger avec les coups de pinceau.

Mélangez la teinture avec son mordant (selon les directives du fabriquant) et appliquez le gel obtenu sur l'étoffe avec un pinceau dur. Ajoutez d'autres couches si vous voulez foncer la couleurs.

Laissez sécher au moins 6 heures puis frottez à l'eau pour enlever la croûte de teinture (le surplus) sur l'étoffe. Lavez l'étoffe et repassez-la normalement.

Notes

  • Les teintures à batik donnent, sur le coton, le lin et la soie, des couleurs stables et intenses. Les teintures à soie, les teintures à l'eau froide "spécial pure soie" donnent aussi des teintes extraordinaires, mais elles sont moins garanties grand teint que les autres teintures à l'eau froide.

  • Ne teignez jamais des étoffes sales ou tachées car la teinture ne dissimulera pas les taches.

  • Ne teignez pas une étoffe dont la teinte est irrégulière, à moins de la décolorer avant et que la décoloration rende la couleur uniforme.

  • Les imprimés et les rayures donnent des résultats mitigés. Optez pour la couleur dominante du tissu ou faites des essais préalables sur des chutes du même tissu.

  • Une teinture donnera toujours une teinte plus foncée que l'originale, car elle s'ajoute à la couleur de base. Pour obtenir une teinte plus pâle que l'originale, décolorez au préalable.

  • Les vêtements teints maison devront toujours être lavés séparément, en eau tiède ou froide, avec une lessive spéciale pour couleurs.


Fournisseurs

Je ne peux garantir que les produits mentionnés ici existent près de chez vous. Que ce soit la teinture à batik pour soie ou coton, la teinture en gel, la teinture à décoloration, vous les trouverez soit en mercerie, dans les boutiques spécialisées de fournitures d'artisanat ou dans les magasins à grande surface.

Je ne fais pas de recherche de fournitures, que ce soit pour le Canada ou l'étranger, ni de vérification pour des fibres dont le nom n'apparaît pas sur cette page.

Dans le doute, consultez un spécialiste.








Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics