Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Peinture au sable

La peinture au sable est depuis longtemps un art pratiqué dans diverses parties du monde, principalement dans les rites religieux, et plus récemment devant les touristes, conservant ainsi les traditions ancestrales tout en les faisant partager avec des gens du monde entier. En Orient, des moines bouddhistes saupoudrent du sable sec coloré en de grandes surfaces très complexes pour la création de mandalas. Au Japon, ces mêmes moines en ornaient les surfaces laquées des plateaux pour en faire des marines ou des paysages.
image
Une fois complétée, cette peinture a été détruite.

image
En Amérique du Nord, les Navajos et d'autres peuples du sud-ouest des États-Unis actuels utilisaient ces "tapis" de prière dans les rituels de guérison, des dessins faits de sable colorés, peints directement sur le sol. Ils étaient ensuite détruits de façon méthodique et rituelle, et un peu du sable était apporté par la personne qui avait sollicité la guérison, pour conserver un peu des pouvoirs du tapis avec elle. Le sable et les minéraux pulvérisés étaient récoltés dans diverses parties de leur territoire, et ne comprenaient que des teintes naturelles.

Aux 17e et 18e siècles, dans toutes les cours royales d'Europe, on décorait les tables d'apparat avec des motifs exécutés en sable ou en sucre coloré. Ces chefs-d'oeuvre étaient jetés après le festin. C'est le roi Georges III d'Angleterre qui le premier eut l'idée de conserver ces oeuvres d'art. Malheureusement pour nous, les artistes de cette époque tenaient leur technique de fixation du sable des plus secrète et aucune ne nous a été léguée.

Sable

image
Détail d'une peinture Navajo

Il n'est pas nécessaire d'habiter une région sablonneuse pour pratiquer la peinture au sable. Vous pouvez en trouver au cours de vos excursions ou en acheter dans les boutiques de fournitures d'artisanat. Le sable commercial a déjà été nettoyé.

Pour le sable "nature", passez-le au fin tamis pour enlever feuilles, cailloux, insectes et débris. Travaillez de préférence dehors, surtout si vous avez beaucoup de sable à tamiser, car le sable fin est sujet à dégager une fine poussière qui peut se répandre partout.

Vous ne voulez pas ruiner un tamis de cuisine? Faites-en un avec un bout de moustiquaire fine placée en entonnoir au-dessus d'un récipient, ou en brochant la moustiquaire sous un vieux cadre de bois. Secouez doucement pour évacuer le sable. S'il est très sale, n'en mettez que très peu à la fois et videz les saletés en renversant le tamis et en tapant dessus une ou 2 fois. Remettez d'autre sable, etc.



Teinture du sable

Il est souvent facile de trouver du sable fin de la couleur "sable", mais comment faire du rouge, du noir, ou encore du bleu, ce qui n'est pas évident dans la nature?
  1. Allongez avec de l'alcool pharmaceutique un peu de peinture pour verre ** ( en vente dans les boutiques d'artisanat, sous l'appellation peinture-vitrail, peinture-verre, etc.), jusqu'à ce que vous obteniez une couleur satisfaisante. Mettez un peu de sable dans une terrine et ajoutez-y lentement la couleur sans cesser de tourner. Si la couleur est trop foncée, ajoutez de l'alcool, encore du sable et continuez de tourner. Si la couleur est trop pâle, mélangez un peu plus de peinture dans de l'alcool et versez le tout dans le sable.
  2. Étalez le sable sur plusieurs couches de papier journal et laissez sécher complètement. Remuez le sable de temps en temps pour qu'il sèche uniformément.
  3. Pour foncer un sable foncé naturellement, mélangez-le avec suffisamment de charbon de bois en poudre pour obtenir la couleur voulue.
**: pourquoi la peinture pour verre? Parce que le verre, c'est fait avec du sable chauffé, tout simplement.

Peintures éphémères

Essais préliminaires:
  1. Posez un morceau de carte colorée sur une surface plane et propre et, avec une fine passoire à thé en plastique, saupoudrez une légère couche de sable coloré ou de sel sur toute la surface.
  2. Prenez une plume rigide (celles que laissent tomber les pigeons conviennent parfaitement, en autant qu'elles soient propres) et, en la tenant par le penne (la tige, quoi!) promenez-la sur le sable.
  3. Avec l'extrémité de la plume ou même les 2 arêtes vous allez réaliser des tracés comme des motifs géométriques, des vagues ou des silhouettes.


Marine

Une fois que vous vous êtes fait la main, commencez un tableau comme ceci.

  1. Saupoudrez une couche de sable sur la partie inférieure de la carte puis, deux ou trois nuages pour le ciel.
  2. Passez la pointe de la plume le long de la zone de mer pour figurer l'horizon.
  3. Avec la plume, faites de petits traits à partir de la ligne d'horizon jusqu'en bas de la carte pour figurer les vagues mouvantes.
  4. Soufflez légèrement à travers d'une paille afin de rendre les nuages plus vaporeux.
  5. Ajoutez des détails avec un entonnoir fait avec un demi-cercle de papier de bonne qualité (du sable, c'est lourd, le papier ne doit pas déchirer), de 11,5 cm de diamètre.
  6. Utilisez-le comme un sac à glaçage, mais tenez-le entre le pouce et l'index pour régler l'ouverture et contrôler le débit de sable.
  7. Au début, il est plus facile d'utiliser des pochoirs en papier pour faire des formes précises aux contours nets, ou des détails minuscules. Avec un peu de pratique, vous dessinerez parfaitement avec l'entonnoir sans l'aide des pochoirs.
  8. Pour faire un pochoir, dessinez la forme sur un carton. Coupez l'intérieur de celle-ci avec une lame tranchante.
  9. Placez le pochoir au-dessus de la carte, à l'endroit où vous voulez ajouter le détail, sans pour autant toucher au sable déjà posé, pour ne pas le déplacer.
  10. Saupoudrez du sable de la couleur voulue dans le trou du pochoir, lentement, pour ne pas trop en mettre.


Peintures durables

Débutez avec des tracés simplifiés jusqu'à ce que vous ayiez acquis un peu d'assurance.

Fournitures

  • Colle liquide de bureau
  • Choix de pinceaux
  • Boîtes à oeufs vides et propres
  • Carton blanc rigide ou contre-plaqué
  • 1 crayon ou du charbon de bois bien aiguisé
  • 1 passoire à thé
  • 1 entonnoir comme décrit ci-haut


Technique

  1. En séparant bien les couleurs, rangez du sable dans la boîte à oeufs qui vous servira de palette. Six couleurs seront suffisantes pour débuter, mais vous pouvez aller à douze ou plus.
  2. Posez la carte sur une surface plane et propre et esquissez les lignes générales avec le crayon.
  3. Il faudra peut-être allonger la colle avec un peu d'eau pour que vous puissiez en étaler une couche fine au pinceau. Trempez d'abord le pinceau dans de l'eau puis dans la colle, au fur et à mesure que vous travaillez. Si la colle est trop épaisse, le sable restera dessus sans adhérer au carton. De plus, la colle en séchant peut se fendre et se détacher de la carte. Par contre, une couche trop fine de colle ou de sable n'adhérera pas à la carte.
  4. Appliquez la colle au pinceau sur une petite zone du tableau.
  5. Mettez-y le sable. Utilisez la passoire pour répartir le sable uniformément sur de grandes surfaces, l'entonnoir pour faire les détails et les lignes. Dans les deux cas, évitez à tout prix le contact des accessoires sur le sable déjà posé ou sur la colle.
  6. Au fur et à mesure que se complètent les espaces, secouez l'excédent de sable avant d'encoller la section suivante. Sauf pour la première application, le sable ne sera pas retourné dans la boîte d'oeuf, car des particules de couleurs différentes, détachées de d'autres parties de la carte, altéreraient la couleur générale du sable. Attention aussi aux projections de sable sur le pinceau.


Encadrement

Lorsque le tableau est sec, vous pouvez l'encadrer avec ou sans verre. Un grand tableau peut servir à réaliser un dessus de table à café à condition d'être protégé par une vitre.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics