Artisanat pour tous

INDEXCONVERSIONSAIDEABREVIATIONSEMAIL

Peinture décorative

Peinture à l'essuyé au chiffon roulé

Cet essuyé est une technique à deux couleurs, très simple, qui consiste à torsader un chiffon en boudin puis à le fàire rouler sur un glacis encore frais.

Ceci a pour effet de retirer le glacis par endroits, donnant au support une jolie texture très douce qui met en valeur aussi bien un meuble qu'un mur.

image



Fournitures:

  • Grande brosse pour appliquer la première couche
  • Peintures acryliques satinées: jaune de chrome (première couche) et terre d'ombre (glacis)
  • Médium retardateur acrylique
  • Grosse brosse pour appliquer le glacis
  • Chiffons de coton doux (mousseline ou toile à beurre)


Technique:

1. Pour toutes les peintures décoratives, il est préferable d'utiliser une peinture satinée pour la première couche pour ralentir l'absorption du glacis et permette de le travailler.

Préparez le support: Si le bois est brut, il convient avant toute chose d'appliquer une couche d'apprêt, puis de laissez sécher. Si le bois a déjà été peint ou vernis, le nettoyer, puis le poncer et essuyer la poussière avec une chamoisine. S'il s'agit d'un mur, lessivez-le à l'eau et au savon pour éliminer toute trace de saleté.

2. Avec la grosse brosse prévue à cet effet, appliquez deux couches de peinture acrylique jaune pour la couleur de base et laissez sécher.

3. Préparez le glacis en mélangeant un volume de peinture couleur terre d'ombre, un volume de médium retardateur et un volume d'eau.

4. Avec la brosse prévue à cet effet, appliquez le glacis par panneaux de 1 mètre de large environ, en travaillant de haut en bas.

5. Torsadez un chiffon de coton sans trop le serrer de façon à former une sorte de boudin. Selon la taille du décor envisagé, plusieurs chiffons carrés de 50 cm de côté seront peut-être nécessaires. Faites rouler le chiffon à deux mains sur le glacis frais. Déplacez le chiffon en le faisant rouler comme un rouleau à pâtisserie, en maintenant une pression assez régulière.
image


Il est conseillé de s'entraîner d'abord sur un échantillon (voir en bas de page). Ne travaillez pas trop la peinture sous peine de la retirer entièrement par endroits. Diminuez l'intensité du glacis et des passages de chiffon à proximité du bord du panneau enduit de glacis, puis enchaînez avec le panneau suivant pour éviter des chevauchements de peinture visibles à la jonction entre deux panneaux.

6. Lorsque le chiffon est trop chargé de peinture, jetez-le dans un seau d'eau et prenez-en un propre. Un chiffon sec retire en effet moins de glacis et laisse une impression plus contrastée qu'un chiffon humide.

7. Pour les murs et toute autre grande surface, il convient d'être deux. La permière personne applique le glacis sur la sous-couche. La seconde suit la première de près et passe le chiffon sur le glacis frais. Pour toutes les peintures décoratives de grands formats (comme un mur mais pas exclusivement), il faut absolument travailler rapidement avant que les bords du panneau ne sèchent et laissent de légères marques sur la surface. Pour un support plus petit, un pot de fleurs en argile ou un coffret par exemple, il est inutile d'être deux.



Échantillons

Avant d'entreprendre une nouvelle technique de peinture décorative, il est préférable de s'entraîner sur un échantillon avant de peindre l'objet à décorer. Il est possible de confectionner une plaque d'essai en polystyrène expansé, en carton ou en aggloméré.

Découper la plaque, puis appliquer ou deux couches de peinture blanche satinée ou brillante. Une sous-couche mate enduite de vernis brillant donnera le même résultat.

Essayer la technique sur la plaque. Une fois l'essai terminé, essuyer la peinture avec un chiffon humide. Le fini brillant de la plaque d'essai permet de retirer facilement la peinture et de pouvoir réutiliser la même plaque plusieurs fois.



Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics