Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Dentelle en lacets

image
La dentelle en lacets porte plusieurs noms, des endroits où elle a été travaillée ou l'est encore. Autrefois le lacet état fait avec de 4 à 9 paires de fuseaux. Maintenant on l'achète au mètre et les variantes portent le nom des dentelles auxquelles ils sont destinés : lacet Battenberg ou Bruxelles, lacet Princesse, lacet Venise, etc.

Cette dentelle est travaillée soit sur un support de tissu, ou plus communément sur un support papier fin, qui sera délicatement enlevé par la suite pour le récupérer. Le papier de support contient le patron complet de la dentelle : toutes les courbes de lacet y sont représentées ainsi que les lignes de remplissage.



Le lacet de coton possède un fil plus gros de chaque côté pouvant être froncé pour donner la courbe voulue. Le travail de remplissage et de fixation du lacet est fait de fil en coton perlé et fil à coudre, avec des points de broderie simples qui permettent de remplir tous les trous.

Fournitures

  • Patron sur papier (soit commercial, soit fait à la main)
Le patron, si vous le faites vous-même devra être réalisé sur du papier pelure pour permettre de passer l'aiguille facilement.

  • Lacet de coton de la largeur convenant au patron
Le lacet commercial est vendu en plusieurs largeurs. Par exemple, la largeur régulière d'un lacet Battenberg est de 9 mm mais il en existe en plus étroit et en plus large. Vous devrez acheter celui qui convient au modèle.

  • Fil de coton perlé
C'est le même fil qu'on utilise pour les broderies sur tissus. On le choisi de la même couleur que le lacet.
  • Fil à coudre

  • Aiguille à tapisserie (de style Crewel)



Technique

image
  1. Posez le lacet suivant le dessin, en partant du centre vers l'extérieur.
  2. Au niveau des courbes, tirez le fil de serrage afin que le lacet fronce tout seul suivant la courbe exacte du patron.
  3. Maintenez le lacet sur le papier par un fil de bâti.
  4. Réunissez les parties du lacet qui se touchent avec du fil à coudre.
  5. Faites des brides ou barrettes, des toiles d'araignée ou remplissez les vides au point russe (variante du point de chausson) avec du coton perlé, en suivant les indications du patron de papier.
  6. Le travail terminé, déchirez avec précaution le papier-guide.
  7. Lavez et amidonnez l'ouvrage.



Variantes sur un papier

Il est possible de réutiliser le même patron sans pour autant refaire le même ouvrage. Pour cela, il suffit de prendre un lacet différent de même largeur et (ou) de changer les points de remplissage.


Quelques dentelles en lacets

Vous trouverez dans cette liste (très modeste) des dentelles aux techniques différentes qui utilisent des lacets, soit les dentelles aux fuseaux, à l'aiguille, mécanique, au crochet, ou combinéees à des points de broderie.

Barcelone, point de

Cette nouvelle dentelle aux fuseaux espagnole fut développée dans la première moitié du 20e siècle à Barcelone. C'est une dentelle en lacets qui combine le travail à l'aiguille et aux fuseaux. Elle sert principalement à créer de larges pièces (2,000 heures), où les motifs faits aux fuseaux par différentes dentellières sont ensuite assemblés à l'aiguille. Les motifs sont inspirés de structures architecturales prises aux cathédrales, comme les croix, les cloches, les arches, les emblèmes et les motifs en fer forgé.

Battenberg, dentelle

C'est une dentelle à l'aiguille et lacets. C'est aussi le nom qu'on donne à la dentelle de Bruxelles en lacets. La dentelle est faite sur un support papier qui est retiré par la suite et utilise du coton perlé et du fil à coudre pour réunir les lacets.

Branscomb, point

Cette dentelle en lacets est de type Battenberg. Elle est travaillée avec un nombre limité de fuseaux (12 ou 24). C'est une dentelle assez récente, en ce point que les lacets sont espacés et que les vides ainsi créés sont remplis de points divers. Les dentelles en lacets plus anciennes (comme la Talaverana d'Espagne) comportent des lacets très serrés, qui empêche la création de vides à remplir. Cette dentelle est appelée "mi-main" parce que le lacet qui la constitue est mécanique et l'assemblage est fait à la main.

Catalogne, point de

Cette dentelle espagnole vient de Catalogne et se travaille en lacets, avec un nombre limité de fuseaux (12 ou 24). Elle est très légère quoique d'apparence plutôt opaque, car le filet est serré entre les lacets. Ceux-ci sont soit en continu ou non et les fils sont en fin coton blanc. Les courbes sont tracées en parallèle avec le respect d'un axe vertical entre elles. Les lacets ne se chevauchent jamais et ne forment pas la bordure extérieure.

Hongroise, dentelle

Cette dentelle est créée à partir d'un lacet fait aux fuseaux et de double brides picotées.

Honiton, point

Cette dentelle à l'aiguille est nommée d'après la ville anglaise dans le comté du Devon. Cette dentelle est traditionnellement faite avec des fils très fins, sur lin puis sur coton, et se compare aux dentelles flamandes autant pour le style que pour la forme des motifs. C'est une dentelle à motifs séparés et les pièces sont assemblées par coutures. Les motifs sont surtout des roses, des papillons et des chardons, avec des points de remplissage différents; il n'y a pas de bordure en cordonnet mais on y retrouve le roulement des feuilles et la couronne soyeuse des broderies de Bruxelles (Point d'Angleterre). Comme pour certaines dentelles Irlandaises, les motifs étaient travaillés par des personnes différentes, ce qui permettait une exécution plus rapide des châles, collets, etc.

Idrijan, dentelle

Cette dentelle provient d'une ville de Slovénie appelée Idrija. Elle a vut le jour vers 1870 et était faite à partir de sept paires de fuseaux. On en trouve des variantes modernes faites avec 4 ou 5 paires. Elle ressemble beaucoup à la dentelle de Milan.

Luxeuil, dentelle de

Variante de la dentelle Renaissance. Un lacet de lin ou de coton, tissé à la machine, est fixé sur un patron de toile cirée sur lequel un dessin est déjà tracé. Puis, il suffit de réaliser des brides entre les lacets, c'est-à-dire des raccords à l'aiguille constituant le remplissage. Cette dentelle est appelée "mi-main" parce que le lacet qui la constitue est mécanique et l'assemblage est fait à la main.

Milan, dentelle de

Cette dentelle aux fuseaux fut faite du 17e jusqu'à la fin du 18e siècle à Milan, en Italie. Contrairement à la dentelle de Gènes qui ne servait qu'à faire des bordures, celle-ci fut employée pour faire des ornements prétencieux, des cols complets ou des tabliers. Ses motifs sont essentiellement floraux et d'un style plus délié.

Princesse, dentelle

C'est une dentelle aux lacets qui se différencie de la dentelle Battenberg en ceci que les lacets sont formés pour suivre les motifs. C'est une dentelle simple à huit lacets de coton qui, au départ, devait être une copie moins compliquée de la dentelle Duchesse. C'est plus un assemblage de dentelle qu'une création de dentelle, qui sert à enjoliver les vêtements et le linge de maison. Cette technique peut créer de belles textures visuelles. Cette dentelle est appelée "mi-main" parce que le lacet qui la constitue est mécanique et l'assemblage est fait à la main.

Renaissance, dentelle

C'est une dentelle en lacets, très lourde et les motifs sont remplis à l'aiguille. Le travail à la main consiste à coudre le ruban sur le patron en papier puis à remplir les vides en utilisant une variété de points. Les points d'ancrage au papier sont ensuite enlevés et le patron peut servir encore. Cette dentelle se travaille aussi à la machine, et elle est aussi manufacturée de façon industrielle, soit seule ou cousue sur du tissu (satin). Cette dernière application comporte également des perles et des sequins et une bordure nette renforcé d'une bande de coton.

Point Roumain

Elle a été développée au 14e siècle à partir de points de broderie qui servaient à réunir des bandes de tissus tissés au métier pour faire le linge de table et sa forme actuelle date du 19e siècle. Cette dentelle à l'aiguille, qui ressemble à la dentelle Battenburg, se forme de lacets faits au crochet et réunis pour former des motifs. Les pleins de ces motifs sont ensuite remplis de points de broderie tels que point de grébiche, point de cordage, point couché et anneaux avec picots. C'est une dentelle décorative et rigide, parfaite pour les napperons ou pour garnir les coussins.

Russe, dentelle

Cette dentelle tire probablement ses origines de la dentelle italienne. Elle est faite en lacets, avec aussi peu que 6 paires de fuseaux, et le lacet est replié encore et encore, pour finir où il a commencé. Les endroits où les lacets se touchent sont "cousus", c'est-à-dire que le fuseau est passé dans le fil à l'aide d'un crochet. Les lacets sont raccordés entre eux, aux fuseaux, au fur et à mesure par des brides ou des points d'esprit. Cette dentelle était utilisée pour les bordures de rideaux, les couvre-lits, les tabliers et les écharpes.

Talaverana, dentelle

Cette dentelle espagnole est faite de fil blanc, mais utilise aussi le fil d'or, d'argent ainsi que les fils de couleurs. Elle se travaille sur un court coussin cylindrique mis à l'horizontal, en lacets, avec un nombre limité de fuseaux (12 ou 24). C'est une dentelle très souple et plus géométrique que la "Cinta Catalana" (point de Catalogne). Les lacets forment la bordure extérieure et des picots ornent la bordure droite. Les lacets sont si compacts qu'il n'y a pas de point de remplissage.

Venise, point de

Cette dentelle à l'aiguille fut à son apogée vers la fin du 17e siècle et vit le jour à Venise, en Italie. Elle comporte un relief notable travaillé sur des fils épais et les motifs ne sont pas répétitifs.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics