JOURNAL SALONGO
République Démocratique du Congo
Editeur - Directeur Responsable: Bondo Nsama


Santé / Lutte contre l'anémie SS

L'ACD veut impliquer la communauté estudiantine

 

L'auditoire de l'UPC " Université protestante du Congo " a servi de cadre à un débat auquel ont pris part différentes couches sociales constituées des journalistes, corps académiques de l'Upc, étudiantes et étudiants qui ont réfléchi sur le thème : " Jeunesse : ses décisions et comportements amoureux face à la drépanocytose".

Mme Bernadette M'pundu, présidente de l'Action contre la drépanocytose (Acd), a abordé trois points à savoir : " la phase de la décision ; jeune, amoureux d'un drépanocytaire et comportement du jeune face à la drépanocytose ".

Parlant de la phase de la décision, Mme Bernadette M'pundu considère que les malades porteurs de la tare S asymptomatique ne sont pas des extra-terrestres et ne présentent pas toujours des signes extérieurs de la présence de l'anomalie. Il est donc normal qu'ils cherchent à mener une vie amoureuse comme tout le monde. Car, ils sont sous-informés de leur situation et en ignorent les conséquences.

Dans le cas où les malades sont informés de leur situation, il y en a qui adoptent l'attitude de faire abstraction de tout même du fait qu'ils risquent de donner naissance aux enfants malades tellement l'amour les emporte. Une autre attitude à adopter, c'est celle d'avoir une responsable et de ne pas courir le risque de se marier à tout prix parce qu'on sait qu'on aura des naissances imparfaites. Il faut donc éviter d'avoir des enfants à problème car spirituellement, c'est manqué d'amour que de donner naissance à des petits malheureux.

Dans " jeune amour d'un drépanocytose ", elle estime que le drépanocytaire est un être humain normal comme tout le monde. Un jeune peut donc vivre une relation amoureuse et équilibrée avec un drépanocytaire.

A titre d'illustration, un AA peut épouser un SS sans crainte de donner des sujets malades. Ce sera des enfants AS.

Mme Bernadette M'pundu encourage ce genre d'union et donne dix règles d'or que chaque personne doit suivre notamment : bien se laver le corps et les dents pour éviter les microbes provoquant les infections ; toujours surveiller sa température ; si sa température est élevée, il faut vite voir le médecin ; boire beaucoup d'eau potable plus ou moins trois litres par jour.


SALONGO 10/12/2004

Hosted by www.Geocities.ws

1