JOURNAL SALONGO
République Démocratique du Congo
Editeur - Directeur Responsable: Bondo Nsama




A l’affiche

«Coup de poing»

 

L'opération "Coup de poing " du gouverneur Jean Kimbunda se poursuit inlassablement dans la ville de Kinshasa. C'est à une véritable gageure que l'autorité urbaine est en train de se lancer étant donner la délicatesse et la fronde que cette opération suscite.

Au départ, d'aucuns ont prédit que cette opération ne réussira pas tant il est vrai que bon nombre de prédécesseurs de l'actuel locataire de l'Hôtel de ville ont échoué dans pareille démarche au point que certains avaient même perdu leur peau.

Aujourd'hui, à force de ne pas reculer et de progresser sans désemparé, le gouverneur de la ville-province de Kinshasa commence à prouver de quoi il est capable en affrontant sur ce terrain pourtant très glissant des fantômes ainsi que des dinosaures jusque-là intouchables et jamais “touchés”.

Il a fallu que même des dignitaires de l'actuel régime soient écrasés de bonne manière par les bulldozers " impardonnables " de l'intrépide locataire de l'avenue Colonel Ebeya pour que loups, chiens, chats et chèvres se terrent comme s'ils étaient inoculés d'un venin mortel.

Après Gombe, Limete, Ndjili… on attendait Tonton Jean à Bandalungwa. Que n'a-t-on pas dit à ce sujet ? Si le gouv. se serait arrêté à cette étape, je me demande de qui serait-il traité par ses détracteurs. Heureusement, Bandal appartient déjà à un passé lointain. Kintambo l'a été récemment. Et la série continue :

Très bon signe, les anarchistes de Ngaliema sentant le coup de poing leur tomber dessus, précédent les évènements en éventra " pacifiquement " leurs hangars pour sauver le peu d'objets de valeur qui peuvent encore être sauvés. Comme qui dirait, la peur de l'autorité, c'est le commencement de la sagesse !

Djem'Ka

(Salongo-Hebdo n°0226 du 10 décembre 2004






Hosted by www.Geocities.ws

1